Alégracia et le Serpent d'Argent

ePub : 0,99 $

ISBN : 9782923864327

Date de publication :
2015-03-11

Récipiendaire d’un PRIX AURORA pour MEILLEUR LIVRE EN FRANÇAIS - Alégracia et le Serpent d’Argent. Lisez le premier tome numérique de la trilogie qui a conquis des milliers de lecteurs et de lectrices au Québec !

Au sein d'un univers où la magie influence le cours de puissantes dynasties, Alégracia et sa sœur Sintara vivent dans un isolement imposé par leur mère, près de la plage. En harmonie avec son environnement, Alégracia passe ses journées à danser en compagnie des oiseaux. À l'opposé, Sintara rêve d'échapper à cette prison pour découvrir le monde fabuleux qui les entoure : le Continent-Coloré.

Bientôt, alors que les jeunes adolescentes décident de briser les règles, les portes de l'extérieur s'ouvrent, révélant des merveilles et périls jusqu'alors insoupçonnés.

Sombres guerriers porteurs de pouvoirs surnaturels, créatures humanoïdes aux origines mystérieuses, voyageurs aux multiples secrets, aventuriers prisonniers d’histoires d’amour impossibles, ne voilà que quelques-uns des personnages rencontrés sur la route qui mène Alégracia à la découverte d'une partie trouble de son existence, son passé.

Mais comment une jeune fille seule peut-elle affronter son destin, surtout lorsque celui-ci semble faire la convoitise de forces armées de malveillance ?

***

Dominic Bellavance retourne aux sources et insuffle un nouveau souffle de vie à la série Alégracia, une décennie après sa parution originale, avec une nouvelle édition entièrement revue et corrigée.

Extrait du livre

- Le Serpent d'Argent?
« Cela fait presque trois ans et demi que nous creusons la terre et que nous n’aboutissons à rien. Pourtant, les détecteurs de magie s’agitent toujours autant à l’approche de cette zone. Il est impossible à l’aide de ces instruments primitifs de déterminer l’endroit exact où il faut creuser, car le verre des sphères se brise avant que nous soyons capables de le faire. Nous en avons construit de plus solides, mais ils sont imprécis. Nous devons réussir à localiser le Serpent d’Argent par d’autres moyens. — Le Serpent d’Argent ? — Oui, jeune fille. Tous les résultats des études de nos scientifiques concordent : il n’y a que le Serpent d’Argent qui puisse être enfoui sous la terre de ces bois. C’est le Serpent d’Argent qui dégage cette magie et qui casse nos détecteurs. — C’est quoi, au juste, le Serpent d’Argent ? — Selon la légende, ce serait une arme, aux pouvoirs extraordinaires. Elle aurait la forme d’un long bâton, ondulé, fait d’un métal blanc. On raconte qu’elle est si puissante que le fait de s’en servir pour frapper le sol suffirait à causer un tremblement de terre. La légende nous apprend également que le Serpent d’Argent agit sur l’esprit de son possesseur en amplifiant ses émotions, particulièrement ses vices. — Pourquoi désirez-vous tant vous l’approprier alors, dis-je en plissant le front, si vous affirmez que cette arme rend mauvais ? — Parce qu’il est impérieux que nous la dénichions avant que d’autres n’y parviennent. Sous notre garde, elle demeurera inoffensive, mais entre les mains de gens aux intentions tordues, la situation pourrait devenir… catastrophique. — Et la laisser sous terre, ce ne serait pas une meilleure solution ? — Nous y avons songé, mais nous connaissons quelqu’un d’autre qui serait venu creuser à notre place, et il n’y a rien qui soit enseveli assez profondément pour cet individu. Croyez-moi, entre nos mains, elle sera bien gardée. Ma sœur toucha la cape de Shnar. — Moi, je vous fais confiance, prince Shnar. Je ne suis pas incrédule comme ma sœur. — Je sais, jeune Sintara, et c’est la bonne façon de voir les choses. Tant que nous n’aurons pas trouvé le Serpent d’Argent, il restera un danger pour nous. — Comment allez-vous faire pour le repérer alors ? — Hum… j’ai ma petite idée. C’est là que vous entrez en jeu, car tout me porte à croire que lorsque vous serez dans les profondeurs des mines, vous sentirez la puissance du Serpent à travers vos jeunes corps. Vous réussirez peut-être à m’éclairer sur l’endroit exact où il se cache. — Pourquoi nous ? — Parce que vous êtes… disons… spéciales. Ma sœur ne posa plus de questions et je me tus également. Nous reprîmes la route. Shnar nous répétait sans cesse que nous serions aux mines d’une minute à l’autre. Le vent soufflait plus fort et mes cheveux virevoltaient. J’en oubliais le détecteur de magie qui bourdonnait entre mes mains. Tout à coup, la sphère de vitre explosa et m’éclaboussa de l’eau qu’elle contenait.

Autres sites web

Du même auteur 

Alégracia : l'intégrale

Par : Bellavance, Dominic

Alégracia et les Xayiris

Par : Bellavance, Dominic

Alégracia et le Dernier Assaut

Par : Bellavance, Dominic

Dans la même catégorie 

L'estacade de la folie

Par : LEBARON, Cécile

Verser dans le rêve  

Par : Mame Seck Mbacké

La forêt en flammes  

Par : Dior, Harouna

Des nouvelles de Gatineau ! 6. Escale à Gatineau  

Par : Michaud, Jacques -  Duhaime, Jeanne - 

Meilleur vendeur 
Titre : Alégracia et le Serpent d'Argent
Éditeur : LES SIX BRUMES
Collection : Hors-collection
Catégorie : Romans québécois
Langue : Français
Nombre de pages : 243
Date de publication : 2015/03/11
ISBN : 9782923864327
Code Prologue : N0052405
Prix ePub : 0,99 $